Fumer

Conseils individuels pour arrêter de fumer

Des services spécialisés dans le domaine de la santé proposent des conseils individuels dans de nombreux endroits. De plus en plus d'hôpitaux disposent également de services de conseil sur la désaccoutumance. L'analyse de vos habitudes et l'exploitation de vos ressources personnelles pour une vie sans tabac sont au centre des préoccupations. Vous trouverez les services de conseils individuels, classés par cantons, ici.

Cours en groupes sur la désaccoutumance au tabac

Ces cours s'adressent aux personnes qui ont essayé d'arrêter de fumer à plusieurs reprises sans succès ou ont souffert d'états de manque aggravés. Tous les membres du groupe sont dans la même situation et peuvent se soutenir mutuellement. Des services spécialisés dans le domaine de la santé organisent des cours en groupes dans de nombreuses villes. Vous trouverez la liste des services de contact des différents cantons ici.

Conseils par téléphone pour arrêter de fumer

Ligne stop-tabac 0848 000 181

La ligne stop-tabac nationale informe et conseille en détail. Elle prend tout d'abord vos besoins personnels en compte. Les conseillères et les conseillers sont spécialement formés à cet effet et connaissent les méthodes de déscaccoutumance qui ont fait leurs preuves.

Si vous prévoyez d'arrêter de fumer, nous vous aidons à choisir une méthode, vous informons sur des médicaments, vous donnons des conseils pour modifier vos habitudes et vous accompagnons en vous appelant plusieurs fois si vous le souhaitez.

Nous vous aidons également à sortir d'une crise de rechute. Un appel sur la ligne stop-tabac coûte 8 centimes par minute sur un téléphone fixe et un peu plus sur un téléphone mobile. Tous les rappels de la ligne stop-tabac sont gratuits. Vous trouverez de plus amples informations sur la ligne stop-tabac ici.

J'y suis arrivée - Vous y arriverez aussi!

"Je suis fière de ne plus fumer depuis un an et demi. Près d'un paquet par jour, ça m'énervait. Je ne voulais pas être dépendante. Avec mon copain, nous nous y sommes mis tous les deux et nous avons réussi en nous motivant mutuellement. Au début, nous avons utilisé des timbres, mangé des fruits et du popcorn. Plus besoin d'aller tout le temps acheter des cigarettes et fumer à la porte, je trouve que c'est une grande liberté. Sans cigarette, je suis moins essoufflée, j'apprécie mieux les repas et je me sens mieux dans mon corps."

Alexandra G. (40 ans)